Le réalisateur Spike Lee est la première personnalité noire à exercer cette fonction. Il aurait dû présider le jury l'année dernière, néanmoins le festival de cannes n'a pas eu lieu en raison de la pandémie actuelle. Sur la croisette, sept de ses films a été présenté et avait été en 2018 du Grand prix pour le fameux «BlakkKsman».

Une petite différence pour Spike Lee à ce festival

En tant qu'un habitué de la Croisette, Spike Lee se rendra au 74e édition de Cannes juillet prochain en tant que président du jury, un rôle qui localise un noir. L'an dernier, il devait assurer cette fonction, mais la Covid-19 a affecté grandement le festival.
Toujours ponctuel à ses engagements, Spike assumera la présidence du jury en Juillet prochain, du 6 au 17. Déjà, les préparatifs battent leur plein surtout avec les nombreux films suivis par le comité qui assure les sélections.
Les organisateurs ont précisé dans un communiqué mardi 16 mars que la composition du jury et la sélection officielle seront publiées début juin. Le choix porté sur ce grand réalisateur est significatif, car sa désignation est un symbole phare, envoyé encore une seconde fois à la tête du jury après l'annonce de l'année dernière.

Spike Lee très focalisé sur les questionnements de son époque

Plus de 25 ans déjà l'inébranlable Spike Lee interprète avec passion et une grande attention les questionnements de sa génération. Une époque qui n'ignore jamais le divertissement et la légèreté, ont indiqué les chefs de la programmation du festival dans un communiqué.
Pierre Lescure, le président du festival pense qu'ils ne peuvent espérer une autre personnalité plus puissante pour questionner cette génération si bouleversée. L'enthousiasme et la passion de Spike Lee pour le cinéma transmettent aux organisateurs une grande énergie dans la préparation de festival tant attendu par plusieurs festivaliers, a complété, Thierry Frémaux, le délégué général du festival. Plusieurs festivaliers pensent que Spike Lee sera à la hauteur de cette présidence.

By