Le Sénégal est en deuil depuis l'annonce de cette mauvaise nouvelle. Considéré comme une légende de la musique sénégalaise, l'artiste Thione Ballago Seck est mort dimanche suite d'une maladie, d'après son avocat.

Le parcours du seigneur de la musique sénégalaise

Son concert en 2018 avec le grand chanteur sénégalais Youssouf N'Dour fait toujours la joie de ses fans. Dans une photo dans les médias, on peut le voir en compagnie du chanteur et ministre de la Culture, au cours d'un concert qui sert de soutien aux victimes des inondations. Pour les experts de la musique internationale, Thione Seck est l'un des seigneurs des rythmes sénégalais depuis plus de 30 ans.
De son nom complet Thione Ballago Seck est issu d'une famille de griots et était parmi les plus meilleurs musiciens du Sénégal, un célèbre comme Omar pène, son fils Wally Seck, Youssouf N'Dour et Ismaël Lô. Il a eu un parcours qui nécessite d'être honoré. Ces musiques et titres ont donné une valeur la langue locale sénégalaise, les valeurs du pays et les réalités de la société.
Dans les années 1970, il a chanté pour l'Orchestre Baobab, considéré comme une formation mélangée du rythme salsa afro-cubaine. Il avait aussi fondé en 1980 le «Raam Daam». Ce groupe a été une composition de pur mbalax, un rythme unique issu de la rencontre de plusieurs genres musicaux locaux : le reggae, le funk et le chant.

Les hommages un peu partout dans le pays

Sur le compte Twitter de l'ancien de Dakar, Khalifa Sall on peut voir ses hommages. Il a vraiment salué la disparition d'une grande bibliothèque de la musique sénégalaise. Cependant, dès l'annonce de son départ, des milliers d'hommages se sont succédé au dans le pays. El Hadji Hamidou Kassé, un ancien journaliste sénégalais, confirme lui aussi sur sa page Twitter que Thione Seck est l'un des artistes « héros d'une époque ». Ainsi, la musique Sénégalaise a perdu un trésor, ce qui inquiète nombreux de ses collègues.

By